Chasse aux perturbateurs endocriniens à l’hôpital de Beaune

Depuis janvier 2022, les Hospices Civils de Beaune, soutenus par l’ARS Bourgogne Franche-Comté, proposent un atelier pour les parents : comment mieux identifier et chasser les perturbateurs endocriniens de son quotidien ? Produits ménagers, nourriture, certains contenants, les perturbateurs endocriniens sont partout et il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Le but n’est pas de les culpabiliser ou de faire un cours magistral, mais d’être très concrets. Ce moment d’échanges est suivi d’un atelier pratique réalisé en collaboration avec la communauté d’agglomération Beaune Côte & Sud sur comment fabriquer ses propres produits de soins pour bébé.

« Les parents et futurs parents se questionnent beaucoup sur tout ce qui peut être bon et mauvais pour leur enfant et prennent en compte les enjeux environnementaux. Tout ceci fait partie de leurs priorités : élever son enfant dans un bon environnement et ne pas l’exposer à des produits dangereux. D’autre part, les 1 000 premiers jours sont cruciaux dans son développement futur : depuis la grossesse aux 2 ans, c’est une période de plus grande vulnérabilité. Il était logique que le pôle mère- enfant-adolescent  s’empare du sujet. » Laurence Dutartre, sage-femme coordonnatrice à la maternité de Beaune

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTION AU SECRETARIAT DE LA MATERNITE : 03 80 24 44 23

Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien et quelles conséquences ?

Les perturbateurs endocriniens (PE) sont « des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme qui peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire ainsi des effets délétères sur cet organisme ou sur ses descendants ». Ces substances chimiques viennent agir sur les organes qui produisent les hormones, comme la thyroïde, le pancréas, les ovaires, les testicules.

 « On le sait dorénavant, il existe des troubles et des maladies directement liées aux perturbateurs endocriniens. Un exemple assez marquant, ce sont les cas de petites filles ayant une puberté précoce, avec de la poitrine qui pousse dès 8 ans. Cela a été décrit et prouvé scientifiquement. Pour d’autres pathologies, on suspecte fortement les perturbateurs endocriniens et beaucoup d’études sont en cours, notamment sur les risques d’obésité ou de diabète. C’est d’autant plus pernicieux, qu’ils sont invisibles, partout et présents en grande quantité. »

Des travaux de rénovation réalisés dans la même optique

Accueillir bébé dans un environnement sain : tel est le mantra suivi par les Hospices Civils de Beaune concernant les travaux de rénovation en cours des chambres de la maternité. Pour cela, il a été utilisé une gamme de produits avec le moins de polluants possibles, favorables à la santé de l’enfant et des parents tels que des peintures EcoLabel A+. Un vrai pas pour la santé environnementale !

 

Atelier « Ma grossesse, mon bébé, ma famille : agir pour une vie saine »

Dates des ateliers :

Renseignements et inscription (secrétariat maternité) : 03 80 24 44 23

Ma grossesse, mon bébé, ma famille : agir pour une vie saine